♥ Blog libertin 100 % gratuit d'une coquine, hotwife et très exhib ♥

[Confinement J47] Cockring et hamac

Confinement, J47 ♥ Cockring et hamac vont bien ensemble !

Samedi 2 mai, le temps est superbe. Nous sommes inondés de soleil dès le réveil. Mon Homme et moi ouvrons un oeil vers 7h20. Nous avons du mal à nous détacher du rythme du télétravail même le week-end. Ce n’est pas grave, le temps passe à toute vitesse quelle que soit l’heure à laquelle on émerge. La matinée se déroule normalement entre dégustation de thé, lecture et réseaux sociaux. En fin de matinée, je vais prendre une bonne douche et en profite pour mettre une paire des nouveaux bas reçus il y a quelques jours.

Je poursuis ma lecture au jardin dans le hamac et pendant que je farniente tranquillement sous le soleil, une idée coquine germe dans ma tête. Nous n’avons encore jamais fait de séance SM en suspension dans le hamac et… pourquoi pas essayer ! Je ne compte pas être méchante. Les dernières séances ont été rudes et éprouvantes. Celle-ci sera beaucoup plus cool.

Lorsque MrSirban sort de la douche et vient me rejoindre au jardin. Je lui annonce qu’il sera de nouveau interdit de jouir aujourd’hui, mais que la séance du jour sera cool et relax. En mode détente ! Je lui demande de se mettre tout nu et d’aller s’allonger dans le hamac. Il est carrément étonné et ne me prend pas très au sérieux. J’insiste ! Il s’exécute tout sourire et incrédule. Les voisins se trouvent dans leur jardin et vu les sons émanant de derrière la clôture, ils doivent tailler les plantes.

Mon Cocu soumis se retrouve nu dans le hamac et garde son sourire au visage jusqu’à ce qu’il me voit amener le cockring noir. Je commence par caresser son corps en glissant quelques coups de griffe sans violence ni souffrance. Il se concentre et bascule assez rapidement dès que l’ustensile est placé sur son sexe. Je sers relativement fort. Je le masturbe pour l’amener dans un monde de plaisir et d’abandon, puis pose mon pied paré de talon aiguille sur son chibre entrant en érection.

Le cockring installé et la bandaison maintenue, je change de côté. MrSirban ne quitte pas des yeux ma poitrine juste couverte d’un léger voile de tulle noir. Je prends des positions dévoilant mes seins par le décolleté. Je laisse également la jupette se relever pour dévoiler la jarretière des bas et le petit coeur. Mon Homme semble comme émerveillé. Je pose mon genou gaîné de nylon noir à la base de sa queue et masturbe sa verge au niveau du frein. Je ne m’arrête que lorsque le Cocu soumis me supplie d’arrêter sinon il va jouir. Il est tellement excité par les cinq jours sans orgasme qu’un rien le met au taquet. Je décide de mettre le paquet !

Mes doigts parcourent son corps. Je pince ses tétons entre mes ongles. Il tressaille entre plaisir et douleur. Je poursuis érotique et coquin jusqu’à son sexe, que je masturbe plus doucement et délicatement. Je prends sa main pour qu’il touche mes seins nus et effleure sa bouche du bout des lèvres comme pour déposer un chaste baiser. Je souffle délicatement à la commissure de ses lèvres et l’embrasse. Il tente de me voler un baiser, une gentille gifle claque sa joue et je cache son visage sous le hamac. Je reprends la masturbation de plus belle jusqu’à ce qu’il soit à deux doigts de craquer et reprends le jeu de souffle, regard plongeant dans le sien et seins apparents, mes lèvres effleurant les siennes et déposant un baiser sur sa bouche sans qu’il n’ait le droit de me le rendre.

Alors que son érection est superbe et maintenue par le cockring, j’arrête net et le laisse en plan. MrSirban a besoin de quelques minutes pour reprendre ses esprits. Il a adoré l’attitude que j’ai eu envers lui, la gestuelle autant que la tenue. Dans le courant de l’après-midi, j’intercepte mon Homme et refais la même chose sur un temps plus court. A demi-nu dans le salon, le pantalon tombant sur ses chevilles, je place le cockring et l’excite de la même manière jusqu’à ce qu’il bande si fort que les veines en deviennent apparentes sur son chibre. Et je le laisse de nouveau en plan. Je maintiens mon soumis Cocu dans un état d’excitation constant. Lorsqu’il pourra de nouveau jouir, j’espère que ce sera explosif ! Mais ce n’est pas pour tout de suite…


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 commentaires sur “[Confinement J47] Cockring et hamac”