♥ Blog libertin gratuit d'une coquine hotwife très exhib ♥

[Exhib] Coquine dans la nature 2/2

Sur le chemin de retour d’une promenade bu-cul-ique dans notre belle région varoise, nous avons fait un arrêt sexe dans un vieux mazet abandonné dont il ne reste plus que quelques pierres sèches. MrSirban ne s’est pas fait prier pour faire des exhib quand je les lui ai demandées lors de la rando-cul (lire l’article précédent), il mérite bien une séance coquine dans la nature !

Ce qu’il reste de l’ancienne demeure rurale nous inspire des exhib contre les murs effondrés. L’endroit offre plein de possibilités coquines ! Depuis le début de la rando-cul, j’ai l’impression d’entendre des gens marcher ou parler non loin de nous sans jamais les voir ou les apercevoir. Ne sachant pas s’il s’agit de familles ou de promeneurs, j’ai préféré m’abstenir d’une nudité intégrale, afin de me rhabiller rapidement si besoin. Il y a beaucoup de vent ce jour-là et il doit porter les voix, car nous n’avons croisé personne. C’est soit ça, soit.. mon cerveau invente des sons ! La petite robe m’a été offerte par Fabounet. Je la trouve aussi mignonne que sexy et la fermeture éclair est un appel à l’exhibitionnisme !

MrSirban se sent inspiré et prend plein de clichés : “ouvre ta robe”, “cambre-toi bien”, “appuies-toi sur le mur”…, mais la vue sur l’intérieur du mazet donne des envies plus charnelles et je ne résiste pas à demander à mon Homme de m’y rejoindre !

Ce mazet en ruines est un oxymore visuel entre le charme des pierres sèches, côté extérieur, et le glauque du matelas abandonné et de la maçonnerie brisée, côté intérieur. Le lieu se prête autant à des exhib érotiques qu’à des délires sexe et trash. Lorsque nous sommes passés devant à l’aller, on a vu son potentiel coquin pour la fin de promenade afin de la terminer en beauté !

Je demande à MrSirban de baisser son pantalon et de prendre appui contre le mur. Je suis trempée d’excitation et à cet instant précis, mon coeur balance entre une séance de domination en extérieur ou… une partie de sexe dehors ! J’essaie tant bien que mâle mal de concilier les deux en me délectant du chibre de mon Homme, jusqu’à le faire grossir et mouiller de désir, pour mieux le frustrer et pratiquer du ballbusting sur sa queue érigée d’envie. Un délicieux vice sans vis-à-vis… bien que j’entende toujours des voix !

Depuis toujours, nous scindons le mois en deux parties pour que chacun de nous ait une part active dans la sexualité du couple. C’est surtout un fil conducteur. On s’écoute et on se laisse aller à nos envies mutuelles, même si elles ne correspondent pas aux “périodes du mois”. Concrètement, chacun mène davantage le jeu des plaisirs pendant une quinzaine de jours. Je suis dans ma quinzaine Domina et… MrSirban ayant accepté de se déshabiller sans rechigner, je le récompense d’une petite séance de domination en forêt. Etant partagée entre deux envies coquines, je me suis montrée plutôt gentille !

Son érection bien prononcée, je cesse de le sucer et le place contre le mur en prenant appui contre lui. Je caresse ses bourses, sa verge, puis la griffe en plantant mes ongles dans sa peau fine et délicate. En équilibre sur une jambe, je propulse mon genou dans ses testicules à plusieurs reprises faisant bondir son sexe au rythme imposé par les coups. La petite séance de domination en nature dure une dizaine de minutes environ en alternant douceur des caresses et brutalité des frappes. On a toujours aimé ballbusting et CBT (cock and ball torture : torture du sexe et des bourses). Cela fait partie de nos préférences dans ce domaine.

Pendant que sa main droite effectue des mouvements de va-et-vient sur sa queue tendue d’excitation, je continue le ballbusting avec le pied cette fois à la place du genou tout en lui rappelant qu’il jouira sur mes baskets car il ne mérite pas mieux que des chaussures dégoutantes pour gicler sa semence. J’ai terminé la séance en demandant à MrSirban de se masturber jusqu’à éjaculation sur mes baskets sales. Tout comme moi, il préfère les escarpins et talons aiguilles aux godillots de marche. Il se sent assez humilié et par ricochet, cela l’excite particulièrement. Au plus les coups de pieds dans les testicules sont forts, au plus il approche de la jouissance jusqu’à m’offrir une chaude salve de sperme sur les baskets… mais aussi à l’intérieur de son pantalon, sur mes nylons, sur sa jambe, dans les herbes sèches de la forêt ! Il a propulsé partout !

Cette promenade bu-cul-ique dans l’arrière-pays varois nous a beaucoup inspirés et on a hâte de poursuivre cette découverte coquine des petits sentiers perdus. Entre les exhib en garrigue et la petite séance de ballbusting dans les ruines, on a été terriblement excités pendant plusieurs jours ! On continue à s’extasier de peu et à s’exciter d’un rien après dix-huit de vie couple, c’est beau l’amour. Etre ensembles et partager un moment coquin suffit à notre bonheur.


Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 commentaires sur “[Exhib] Coquine dans la nature 2/2”