[Vos questions] FAQ de septembre

faq-de-septembre

Sixième mois où je me prête au jeu et réponds à vos questions ! Avec le Cap d’Agde pendant la première quinzaine d’août, j’ai fait un petit break estival pour mieux reprendre en septembre ! Rien n’est tabou, tout est explicable ! N’hésitez pas à me poser vos questions pour le mois prochain en complétant le petit questionnaire en bas de page !

mars    avril    mai    juin    amantelilli-libertine-faq


Des gangbang orgasmiques

MHus : Les hommes ne pensent souvent qu’à leur plaisir. Pendant tes gangbangs, as-tu des orgasmes ? Ou c’est juste une jouissance cérébrale ?

Je suis multiorgasmique, j’ai la chance de jouir très rapidement dès que je suis sollicitée et plusieurs fois. Chaque gangbang dure entre 45mn et une heure, je jouis plus d’une dizaine de fois.

Avec le temps en me concentrant sur les sensations et les plaisirs, je parviens à contrôler un peu mes orgasmes. En me relâchant, je peux avoir un nombre incalculable de fois une multitude de « petits orgasmes » ou alors, je peux décider de retenir ces orgasmes pour un avoir un très gros jusqu’à en pleurer toutes les larmes de mon corps. Les gros orgasmes sont pour moi réellement épuisants et sonnent parfois le glas des coquineries, je me sens ensuite complètement vidée de toute énergie. Ma vision devient blanche, mes oreilles bourdonnent, mes jambes ne tiennent plus, je tremble et pleurs. Je ne m’en accorde pas beaucoup à cause de cela, je préfère laisser venir les petits orgasmes, qui au final me permettent d’atteindre la jouissance régulièrement et de tenir plus longtemps sexuellement parlant. De plus, mes gros orgasmes font souvent peur à mes partenaires qui craignent avoir mal agi. Mon Aimé se retrouve à devoir les débriefer pour les rassurer en pleine action : « oui oui, tout va bien, elle vient juste de jouir très fort ».

32


Bukkake : record et coquineries

Jack Daniel : Je sais que tu raffoles des gangbang et bukkake. Envisages-tu de faire exploser ton record de 26 hommes en te livrant en bukkake à plus ou moins une centaine d’hommes ? Et deuxième question : vous arrive-t’il de faire l’amour avec Mr Sirban directement après un bukkake, sans que tu te sois essuyée, ton corps et ton visage d’ange dégoulinants du sperme de tous ces hommes ?

J’adorerai réaliser un véritable bukkake avec une cinquantaine d’hommes, voire beaucoup plus : sans limite de nombre ! Etre complètement recouverte de sperme de la tête aux pieds est un fantasme. Dans mon idée, cela se passerait comme au Japon : je serai à genoux, dans une posture de soumission, entourée d’hommes et ils juteraient tous sur moi en même temps et à tour de rôle.

On fait souvent nos bukkake au cinéma porno et il n’y a pas de douches pour se rincer après. J’enlève le gros à la lingette, mais je garde l’odeur du sperme sur moi et j’oublie souvent des giclettes cachées, qui ont le temps de sécher. MrSirban me baise souvent ainsi lorsque nous rentrons à la maison, alors que je suis encore souillée. On trouve cela extrêmement excitant tous les deux. Le plus gros du sperme est enlevé par contre, je ne suis plus dégoulinante.

Le résultat de 15 éjaculations
Le résultat de 15 éjaculations

Violence et irrespect

Teubman : T’es-t’il arriver de tomber sur des gens un peu trop violent ou irrespectueux avec toi ?

En treize ans, nous avons dû une fois faire intervenir un videur en club. Un groupe de deux hommes étaient particulièrement irrespectueux. C’était en 2003 ou 2004, au tout début. Je ne voulais pas coquiner avec, je les trouvais trop pressants. MrSirban leur a dit 3 fois que je ne voulais pas jouer avec eux. De mon côté, je les repoussais. On a fini par changer de coin câlin, ils nous ont suivi. Ca nous a gonflé, nous sommes allés voir le patron du club pour les dénoncer. Ils se sont fait virer par le videur. Aujourd’hui, il arrive que des hommes soient pénibles en club. Si je ne m’en sors pas, MrSirban intervient. Cet été, un homme a tenu ma tête très fortement entre ses mains et a cherché à contraindre mes mouvements pour que je le suce, je n’arrivais pas à dégager ma tête. Mon Homme lui a immédiatement et très sèchement demandé de partir voyant que j’étais dans la panade, je n’arrivais pas à le tempérer ! Le gars s’est exécuté.

Lors de mon défi "Hotwife" en septembre 2015, mon partenaire m'a propulsée sur des tréteaux : égratignures et bleus
Lors de mon défi « Hotwife » en septembre 2015, mon partenaire m’a propulsée sur des tréteaux !

Autrement, niveau violence, deux mauvaises expériences :

  • au cinéma porno l’Etoile, un homme a pris ma petite chaîne en or entre ses doigts et a simulé de me l’arracher car je tardais à m’en occuper. Il m’a également bousculé en m’insultant. On l’a tous dégagé : MrSirban, LOeil_du_Tigre qui coquinait avec nous et les hommes présents.
  • à la baie des cochons, au Cap d’Agde, je faisais un bukkake dans la mer. Il y avait beaucoup d’hommes seuls, une quarantaine minimum je pense. J’étais au centre, je voyais ni le soleil ni le ciel : je n’avais pour horizon que des zizis ! Des gars en sont littéralement venus aux mains afin de grapiller des places au premier rang. On a interrompu le bukkake et depuis, nous ne retournons plus à la plage libertine du Cap.

J’ai déjà eu des blessures de baise : bleus ou égratignures le lendemain matin, résultats de fessées mal dosées en club ou en cinéma porno ! Ca arrive rarement. Quand un homme va trop fort, j’exprime clairement un « aïe » et me frotte l’endroit endolori. Si cela ne suffit pas, je lui demande explicitement d’aller moins fort et MrSirban lui répète de calmer ses ardeurs. Parfois avec l’excitation, les coquins dosent mal leur force.

Lors d'un gangbang au club libertin Le Tantra, au Cap, un coquin m'a mis une vilaine fessée
Lors d’un gangbang au club libertin Le Tantra, au Cap, un coquin m’a mis une méchante fessée : ouille !

La Parisienne

Mr_Intimement : Tu es parisienne, mais tu as émigré dans le Sud depuis un bout de temps. Parles-tu avé l’assent?

Effectivement, je suis née à Paris intra-muros et j’y suis restée jusqu’à mes vingt-trois ans. Je suis venue rejoindre MrSirban au soleil de Provence et maintenant, pour rien au monde je ne voudrais remonter à la capitale. Pour répondre à ta question… Et bien non ! Je n’ai pas du tout l’accent du Sud, j’ai un accent complètement neutre, comme celui de mon Chéri, qui a pourtant grandi à Toulon. Et en plus, je l’imite très mal. Je ne peux même pas me forcer ! Si Pierre Bourdieu a tout fait pour gommer son accent béarnais, pour ma part j’ai conversé mon accent « capital(e) ». L’acculturation n’a fonctionné qu’au niveau du rythme de vie, franchement ralenti par rapport au rythme parisien.

En treize ans de Provence, j’ai retenu quelques rares expressions du Sud à force de les entendre chaque jour. Très peu font plus ou moins partie de mon langage courant : péguer, caguer et cagade, marronner, emboucaner, pastaga… que j’utilise de la même manière que les termes équivalents en français de base. D’autres n’entreront jamais dans mon vocabulaire, comme « peuchère » « degun » « oufan », « fachtre de diou », car sans l’assent, elles perdent toutes leurs saveurs ! Tu m’entends parler un peu dans la dernière vidéo de mon gangbang avec les pirates (lire l’article).

Dans une oliveraie : tout un symbole !
Dans une oliveraie : tout un symbole !

Nos rencontres libertines

Cyriax93 : Comment fais-tu pour trouver ces personnes avec qui tu couches ? Il s’agit d’amis ? Ne te sens-tu pas donc gênée ? Il s’agit d’un site ? Comment fais-tu pour savoir que tu peux leur faire confiance ?

J’ai eu plus de 1 000 partenaires en treize ans de libertinage, ce ne sont pas mes amis ! Pour la grande majorité d’ailleurs, je ne les ai vus qu’une seule fois dans ma vie.

Je trouve mes partenaires masculins sur le site Wyylde, anciennement Netechangisme (visiter leur site en cliquant ici). C’est le leader français des sites de rencontres libertines. Nous l’utilisons depuis 2003. Ca fonctionne très bien pour nous. Je prends contact en message privé avec mes futurs partenaires. Je me rends rapidement compte dans la discussion si les hommes sont vraiment libertins : c’est un milieu très codifié et normé (termes, pratiques, approche, séduction…). Ca ne s’invente pas. Les hommes sérieux ont rapidement plusieurs témoignages sur leur fiche, ça permet d’opérer une sélection facilement. La communauté libertine pratiquante n’est pas grande. On retrouve plus ou moins les mêmes hommes en soirées privées. Ils ont vite leur petite renommée s’ils font preuve d’un bon état d’esprit libertin et de sérieux. Comme il y a un petit abonnement mensuel (9 €) ou annuel (60 €) à payer, Wyylde peut remonter à la source en cas de gros problèmes. Faire la démarche de s’abonner pour rencontrer des libertins freine quelques curieux. On n’a jamais fait de mauvaises rencontres.

Ma fiche sur Wyylde
Ma fiche sur Wyylde

Autrement, nous sortons deux ou trois fois par an en cinéma porno, ainsi qu’au Cap d’Agde naturiste la première quinzaine d’août. Les infrastructures et le personnel permettent de coquiner en toute sérénité ! Par contre, il est évident que tous les hommes venant dans ces lieux ne sont pas libertins : certains sont adultères, d’autres viennent se « vider » en prenant les libertines pour des « trous ambulants » ou des « putes gratuites ». Si ces hommes sont faciles à repérer sur Wyylde, en club, ciné porno ou au Cap d’Agde, il faut composer avec et ne pas hésiter à les remettre à leur place s’ils sont pénibles.

Tous les pseudos notés correspondent aux fiches Wyylde
Tous les pseudos notés correspondent aux fiches Wyylde

Nous avons très peu de vrais amis. Tous sont libertins : Badgegirl & son mari (nos témoins de mariage), Elysa Exhib & Enrique, Couples_Plans, nos amis belges. Nous ne sommes gênés de rien, au contraire. Lorsque nous nous voyons, on peut parler vraiment de tout : sexe, politique, météo, boulot, famille, exhibe, culture, sortie libertine… Nous libertinons ensembles(gangbang, bukkake, exhibe…), mais nous nous voyons aussi hors libertinage, au travail ou en famille par exemple. Nous sommes des gens normaux ayant décidé de vivre une sexualité plurielle et récréative.

AmanteLilli-et-ses-amis-libertins-et-coquins
Nos amis sont libertins et se comptent sur les doigts des deux mains !

test

Partagez !

  8 comments for “[Vos questions] FAQ de septembre

  1. Engywuk
    27 septembre 2016 at 10 h 34 min

    Hi Lilli,

    Interesting questions and even more interstings answers. Thanks for answering all the questions!

    Many big kisses
    Engy

    • Amante Lilli
      1 octobre 2016 at 16 h 35 min

      Thank you my Engywuk ♥
      Many kisses and have a good and sexy week-end ♥

  2. maitre_ss
    30 septembre 2016 at 10 h 09 min

    Moi après moi on apprends de nouvelles choses sur toi et c’est un vrai plaisir

    • Amante Lilli
      2 octobre 2016 at 10 h 30 min

      Je te remercie ☺ J’essaie de jouer le jeu en répondant le plus sincèrement possible ♥
      Bisouxxx ♥

  3. atenea
    11 octobre 2016 at 23 h 10 min

    quin morbo

    • Amante Lilli
      16 octobre 2016 at 15 h 53 min

      Quin és mòrbida? Contesto preguntes que em fan, ningú va morir…

  4. 22 octobre 2016 at 16 h 34 min

    Merci pour toutes ses réponses.
    Un bukkake à la japonaise ce serait énorme.
    Je t’imagine bien, à genoux, entourée d’une foule de mecs prêts à te juter dessus.

    • Amante Lilli
      26 octobre 2016 at 9 h 33 min

      Coucou Facial Lover ☺
      Merci ☺ Oh oui ! J’adorerais : me mettre à genoux et attendre qu’on vienne me juter dessus, ce serait super excitant à réaliser.
      BisouxXx ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *