[Vos questions] Les réponses de juin

Amante Lilli s'exhibe sur le capot de la voiture en pleine nature

Voici le quatrième mois que je réponds à vos questions : c’est devenu un petit rendez-vous maintenant. Ca me fait plaisir de lire vos interrogations et d’y répondre. En soit, rien n’est tabou, tout est explicable ! Ce mois-ci, les questions ont été plus coquines et moins personnelles !

N’hésitez pas à me poser vos questions pour le mois prochain en complétant le petit questionnaire en bas de l’article !


Un maxXx de plaisir

Rock_Rob96 : Je voulais savoir combien d’hommes max tu acceptes lorsque tu organises un gangbang-bukkake ?

Je n’ai pas de maximum, au plus il y a d’hommes, au plus je suis contente ! Lorsqu’on propose aux coquins de nous rejoindre au cinéma porno, je ne sais jamais combien ils seront, car nous ne filtrons pas. Lors du dernier bukkake, en mai, je me suis amusée avec 17 hommes.

En combo gang-bang/bukkake, mon maximum a été de 26 hommes et en gang-bang pur, de 21 hommes, mais ce jour-là, 49 étaient prévus. Au pire, si mon minou surchauffe, je continue à m’occuper des partenaires en pratiquant pipes à la chaîne et douche de sperme.

Amante Lilli baisée par 21 mecs en gangbang en Afrique du Sud


Fantasme

Nikocoquin : Quel fantasme n’as tu pas encore réalisé ?

Il n’y en a pas qu’un. A chaque réalisation d’un fantasme, un autre vient prendre sa place !

Actuellement, j’aimerai réaliser un véritable bukkake à la japonaise avec une trentaine de partenaires minimum : agenouillée, les hommes viendraient éjaculer sur mon visage ou mes seins tour à tour.

J’aimerai également me faire baiser à la chaîne dans un hôtel de passage assez glauque : la porte de la chambre resterait ouverte, je serai offerte, allongée sur le dos, et les hommes viendraient se vider dans leur capote en me baisant tour à tour quelques minutes chacun, 2/3 mn. Une variante pourrait être dans un parking, cul tendu en appui sur le capot, les mecs viendraient me prendre en levrette à la chaîne et je ne verrai pas leur visage. Ils se videraient rapidement avant de laisser la place aux suivants.

J’adorerai également faire une soirée libertine avec de vrais jumeaux ou encore mieux, des triplés. J’ai eu l’occasion d’y goûter furtivement il y a deux ans : deux jumeaux à sucer tour à tour, c’était hyper excitant, car ils se ressemblaient vraiment.

Amante Lilli se fait gicler dessus en bukkake au ciné porno l'Etoile


Exhibition : action, réaction

Alfred s’en mêle : Quand tu t’exhibes, comment réagissent les gens ? As-tu déjà été regardée, abordée, jugée, insultée ? As-tu déjà eu des problèmes avec la police ? Ma femme a peur de la réaction des gens. Elle connaît ton site et aime beaucoup ce que vous faites, mais elle n’ose pas s’exhiber par peur.

Dans la très grande majorité des cas, les gens ignorent complètement l’exhibition et pourtant, je fais mes exhibes dans les lieux très touristiques (Croisette à Cannes, Las Ramblas à Barcelone, Pont St Georges à Lyon…) et en pleine journée, entre 11h et 16h en général. On ne prend pas de précaution à ce niveau, on fait juste très attention à ce qu’il n’y ait pas d’enfants ou d’handicapés mentaux qui puissent voir l’exhibe.

Amante Lilli s'exhibe avec ElysaExhib sur la Côte d'Azur

Il arrive parfois que certains regardent, c’est vraiment rare. Dans ce cas, ils sourient, sont partagés entre gêne et amusement, circonspection et étonnement. Lorsque nous avons fait les exhibes au Pont du Gard, un voyeur nous a suivi quelques temps et entre deux exhibitions, il faisait mine de lire son Guide Vert Michelin ! C’était amusant.

Pour le moment, je n’ai eu aucune réaction négative ou agressive et je n’ai pas été confrontée à la police ou à la gendarmerie. C’est possible que cela arrive un jour, mais j’y ai échappé jusqu’à présent.

Amante Lilli s'exhibe en public


Exhibition : la première fois

Davitalia : je voulais savoir si tu étais déjà exhibitionniste avant de rencontrer ton mari et quelle fut ta première exhibe publique et ce que tu as ressenti ?

Non, je n’étais pas exhibitionniste avant de rencontrer MrSirban, mais j’aimais faire l’amour dans des endroits insolites : jardin des Tuileries, toilettes du Grand Rex à Paris… J’aimais déjà l’adrénaline et le piment que procure le risque d’être surprise en plein acte. Par contre, je ne pratiquais pas de flashing ou d’exhibitions à proprement parler, je ne dévoilais pas mon intimité devant les gens comme je le fais maintenant.

Première exhibition d'Amante Lilli
2003, une de mes toutes premières exhibitions, dans un parking

Mes premières exhibitions publiques sont venues rapidement dans notre couple. C’était un savant mélange d’appréhension et d’excitation : dévoiler un sein dans un café, entrouvrir les cuisses au restaurant ou au cinéma normal. Ca a été la suite logique de nos mises à nue dans la campagne ou les oliveraies de la région, que nous pratiquions assez régulièrement lors de nos promenades.

Première exhibe d'Amante Lilli
2003, une des mes toutes premières exhibes, dans un parking

Libertinage et bisexualité masculine

Ouille : J’ai l’impression que le monde libertin n’accepte pas la bisexualité masculine ! Les femmes bi sont partout, mais dans un club les hommes bi, c’est tabou ? « Toucher négligemment  » la bite de mon voisin a failli me coûter cher !

La bisexualité féminine est beaucoup plus facilement acceptée que la bisexualité masculine dans le libertinage, mais depuis quelques années, elle est de plus en plus présente et les hommes l’assument plus facilement. Lors de mes derniers séjours au Cap d’Agde, j’ai vu des actions entre hommes bi avec leurs épouses à côté en train de se bécoter, or quand j’ai débuté le libertinage il y a 13 ans de cela, c’était une pratique qui demeurait cachée. La bisexualité masculine reste souvent un vrai tabou pour les hommes, qui craignent qu’on remette en cause leur virilité.

MrSirban n’est pas bi et ça lui est déjà arrivé de se faire tripoter en club, il dégage la main du gars immédiatement mais ça le gêne franchement. Certains coquins peuvent réagir de manière plus agressive. Je ne suis pas bi et je n’aime pas davantage me faire entreprendre par une autre femme. Il ne faut pas que tu prennes la bisexualité de l’autre comme un acquis, chacun a ses pratiques et il faut les respecter.

Si tu souhaites pratiquer ta bisexualité dans le respect des autres libertins, il ne faut pas tripoter tous les mecs que tu croises en club ! C’est exactement ce genre de comportement qui a donné une image négative de la bisexualité masculine. Ce n’est pas un acquis, ça reste une pratique somme toute assez marginale, même si elle progresse, et le dialogue est de mise avant de tenter un quelconque attouchement : assure-toi que l’homme qui t’intéresse soit réceptif à tes avances, séduis-le et tu seras vite fixé avant de vouloir le toucher.

Amante Lilli suce avec une autre femme
Ma première expérience bisexuelle en 2003

N’hésitez pas à me poser vos questions par mail

Chaque mois, dans un article dédié, je réponds à 5 questions. Cela permet de mieux se connaître autour de questions ouvertes : mes pratiques, vos doutes sur les risques, mon expérience libertine, le plaisir que j’en tire, mes meilleures ou mes pires expériences, des conseils techniques/pratiques…

[contact-form-7 id= »7085″ title= »Vos questions »]
Partagez !

  2 comments for “[Vos questions] Les réponses de juin

  1. DarrenUK
    26 juin 2016 at 10 h 42 min

    I have my own fantasy with you my Lilli, I also have fantasy with another beautiful French lady I know many years!, but I keep these warm fantasies inside my naughty head!, many guys have the pleasure of the 2 beautiful women I would keep in my fantasy to spend time with these beautiful ladies, love always to you Lilli xxxxxxx

    • Amante Lilli
      3 juillet 2016 at 14 h 02 min

      Hello my friend ☺
      Thank you my Darren ☺ I’m not bisexual, but I tried sometimes ^^
      Do you like two women just for you?
      Many kisses and have a good week-end ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *