[Vos questions] Les réponses d’avril

AmanteLilli, SchoolGirl, ScholarGirl, Ecolière Coquine, Coquine, hotwife, libertine, amatrice

C’est avec plaisir que je vous présente les cinq questions sélectionnées pour ce mois-ci ! Je n’ai pas pu répondre à toutes, j’en ai reçu de trop ! J’ai été très étonnée de la teneur des questions qui m’ont été posées. Beaucoup étaient de nature très intime, personnelle et finalement, assez peu reposaient sur mes pratiques libertines en elles-mêmes ou des conseils techniques. J’ai écarté d’office les questions me demandant où j’habitais ou si je connaissais tel département ou telle région : je connais très bien mon territoire, j’ai beaucoup visité mon pays. Toutefois, je ne peux pas voyager dans toute la France et l’Europe : je ne suis pas millionnaire ! Si vous souhaitez me poser vos questions, n’hésitez pas à compléter le petit formulaire en bas de page !


Notre rencontre avec MrSirban

Maître S. : Vous avez une certaine différence d’âge entre vous deux. Je souhaiterais savoir comment vous vous êtes rencontrés, à quelle occasion ? Qui a vu l’autre en premier. En fait, tous connaître sur vos premiers moments et savoir si c’est au premier regard que vous vous êtes dit c’est elle la femme de ma vie (ou lui ) ou si cela s’est fait avec le temps ?

Nous avons douze ans de différence et notre rencontre a été… singulière ! Elle tient à une mauvaise blague que l’on m’a faite en février 2003. A l’époque venait d’apparaître une nouvelle technologie sur les téléphones portables : le Wap, une sorte de tchat téléphonique. Un petit malin (dont je ne connaîtrais jamais le nom) a laissé mes coordonnées téléphoniques sur le tchat. Trouvant la démarche culottée, MrSirban a décidé de contacter cette fille, qui laissait ainsi son numéro à tout le monde. Très surprise de recevoir plusieurs SMS de différents hommes, j’ai vite compris que j’étais victime d’un sale coup.

MrSirban-AmanteLilli-Couple-Libertin-Libertinage-Hotwife-Cocu-Candaulisme-Cuckolding-Caudaule-Candau

Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai envoyé promené tout le monde, sauf MrSirban. Un excellent feeling s’est installé immédiatement. Nous avons discuté chaque jour, d’abord par SMS et mail, puis par appels téléphoniques. Nous y passions des heures à parler de tout, de rien, mais aussi de sexualité, de fantasmes et de libertinage (domaine totalement inconnu que je référais soit au Marquis de Sade et à Giacomo Casanova, soit à des lieux contemporains sordides et glauques). Nos factures téléphoniques étaient astronomiques, plus de 500 € par mois chacun (je vous remémore l’époque : l’illimité, ça n’existait pas !). Au fil des jours, puis des mois, les sentiments sont apparus. Nous connaissions très bien l’autre de l’intérieur avant de le connaître de l’extérieur.

AmanteLilli-Nue-Nudité-Hotwife-Coquine
Photo prise ce fameux week-end du 8 mai 2003 !

Nous nous sommes vus pour la première fois le week-end du 8 mai 2003. Nous avons passé quatre jours ensembles. A la gare, le coup de foudre physique s’est immédiatement confirmé pour l’un comme pour l’autre : ce que nous ressentions depuis quatre mois se concrétisait. J’ai immédiatement ressenti que je ferai une longue route avec lui. Tout me plaisait : son intelligence, son humour, sa passion, sa liberté, sa folie, sa virilité, sa force tranquille, sa bonté, sa gentillesse, son regard… tout !

Nous sommes d’abord tombés amoureux d’une personnalité, d’un caractère, d’une humanité, avant de tomber amoureux d’un physique. Depuis, au fil des aléas de la vie, notre amour ne fait que se renforcer.

AmanteLilli-MrSirban-CoupleLibertin-Candaulisme-Cuckolding-Libertin-Libertinage-Coquin


De l’oie blanche à la hotwife

Mr_Intimement  : Comment MrSirban a-t-il réussi à révéler celle que tu es maintenant ?

Début 2003, MrSirban me parlait déjà de libertinage. C’est un milieu qui m’était complètement inconnu, ma mère étant très pieuse et m’ayant élevée religieusement (école catholique avec sœurs bénédictines). Il a su susciter en moi la curiosité et l’envie en se montrant totalement ouvert aux dialogues et aux questionnements que je pouvais avoir. Il fréquentait les sphères libertines et BDSM depuis une vingtaine d’années et pratiquait le libertinage dans son précédent mariage, où les pratiques étaient plutôt orientées femme bi. Son libertinage ne dissimulait pas non plus un homme volage, puisqu’il n’émettait pas le souhait de prendre d’autres femmes, ce qui était rassurant pour une initiation. Ce qu’il voulait, c’était que je prenne un maximum de plaisir avec d’autres personnes, homme ou femme, peu lui importait ! Il a su me mettre en confiance et ma curiosité a fait le reste.

AmanteLilli-Sexe-Libertine-PornoGratuit-PornoAmateur-Amatrice-Coquine-Cochonne-Bi-Bisex-Bisexuelle

Depuis, nous dialoguons beaucoup sur nos envies. MrSirban est un puits sans fond de fantasmes ! Son imagination est débordante. De mon côté, je suis plus terre à terre et basique. Il aime repousser mes limites et me mettre au défi et de mon côté, je ne les relève que si l’idée me plaît. Lorsque je suggère de mon côté, il mesure le degré de faisabilité de mes envies pour leur donner vie. Nous n’obligeons jamais l’autre en quoique ce soit. On n’hésite pas à dire nos doutes et nos craintes lorsqu’il s’agit d’expérimenter. Si un de nous n’est pas trop partant ou s’il y a la moindre hésitation, nous ne réalisons pas le fantasme. On est très francs et on ne se force jamais en rien. Tout ce que nous pratiquons est pleinement consenti et cette belle osmose donne envie de se découvrir toujours plus de pans de la sexualité !

AmanteLilli-GangBang-Pluralité-Hotwife-Candaulisme-Caudaule-MariCocu-Cocu-Cuckolding-Amant-Lover


Le libertinage et les enfants

Lilou : Est-ce que vous avez en projet de fonder une famille ? Si oui, comment pensez-vous concilier votre train de vie et la vie de famille ?

Romane : Est-ce que vous avez des enfants ?

MrSirban a un enfant d’un précédent mariage et entre nous, nous n’avons pas d’enfants. Il n’en veut plus et ça tombe bien, car je n’en ai jamais voulu. Je compte profiter pleinement de ma vie à l’âge adulte, rattraper le temps volé et le temps perdu lié à une enfance difficile. Je suis très attachée à la liberté que je n’ai pas eu petite. Je ne souhaite pas m’imposer davantage de contraintes, j’en ai suffisamment eu.

AmanteLilli-Hotwife-Exhib-Exhibition-Exhibe-Ass-BigAss-GreatAss-Nature-Cul-Fesse-Coquine-Libertine-Lingerie-Talons

J’ai connu l’enfant de MrSirban lorsqu’il avait 7 ans. Concilier libertinage, naturisme, vie de famille : nous connaissons bien, d’autant plus que la garde est partagée. Il n’est pas au courant de nos pratiques libertines et ne nous a jamais vu nus. Par contre, il sait que nous allons au Cap d’Agde l’été et que nous aimons nous baigner à poil, car nous trouvons les maillots inconfortables. Après, tout est question d’organisation, de discrétion, de vigilance et de volonté : s’amuser lorsque son enfant est sous la douche, dort ou s’occupe dans sa chambre ; s’évader le temps de sorties libertines ou exhibes en prétextant un repas interminable entre adultes par exemple et le reste du temps, profiter de lui tout simplement !

AmanteLilli-Oldies-Lingerie-Howtife-Amatrice-AmatriceCoquine-Coquine


Un petit café avec les fans et les followers

Darren : Do you/would you allow fans like me to meet with you, for a drink, little chat, flirt etc… lol? I know you make experience with guys you like and have sexual moments but do you allow other times for quiet moments?

Traduction : Est-ce tu as ou est-ce que tu veux rencontrer des fans comme moi autour d’un verre, d’une discussion, d’un petit flirt lol ? Je connais tes expériences avec les hommes et les moments sexuels, mais y a-t-il des moments plus calmes ?

AmanteLilli-Hotwife-Coquine-Libertine-Amatrice-Fan-Follower-RencontreFanJ’ai partagé des moments avec mes followers autour d’un verre ou d’un repas à plusieurs reprises. J’adore rencontrer mes LoulouX et discuter. Ce sont toujours d’excellents moments et cela permet de mettre un visage, une voix, des expressions sur un pseudonyme. Malheureusement, je peux de moins en moins rencontrer un par un, car les demandes sont devenues trop nombreuses. Il est plus facile de faire des repas ou des rencontres Twitter avec plusieurs fans/followers en même temps. Il faut trouver des créneaux communs ! Nous l’avons fait l’année dernière en Avignon, où j’ai rencontré six adorables personnes autour d’une bonne table (ma rencontre Twitter en Avignon).

01


Ma meilleure et ma pire expérience

Stéphane : Peux-tu nous raconter ton expérience la plus désagréable et celle la plus jouissive ?

J’ai eu la chance de ne pas avoir trop de mésaventures, nous sommes très vigilants sur les personnes que nous rencontrons et ça évite pas mal de soucis. Toutefois, quelques expériences n’ont pas été top ! Outre celles où le coquin n’a rien compris à notre recherche et fait tout l’inverse, il y a eu deux expériences vraiment négatives.

  1. La première remonte à nos débuts, en 2004. Nous sommes allés chez un couple et après avoir trinqué et papoté, le jeu a commencé entre nous quatre : jeux de société coquins avec gage à la clef et préliminaires. Puis, la femme du couple s’est isolée. Elle semblait mal à l’aise. L’ambiance était pesante. Lorsqu’on a voulu arrêter voyant qu’elle n’adhérait pas, l’homme du couple a insisté pour poursuivre en affirmant que tout allait bien. Nous ne l’avons plus revu de la soirée. Elle est restée enfermée quelque part dans l’appartement. Elle n’était sans doute pas libertine et s’obligeait pour faire plaisir à son mari. C’est triste, mais cela arrive. L’homme met une pression monstre sur sa femme jusqu’à ce qu’elle cède.
  2. L’autre est décrite sur mon site (lire l’article). C’était la première fois que je rencontrais seule. Ca ne s’est pas passé comme je l’imaginais. Le gars a voulu annuler deux heures avant, puis s’est rétracté. Arrivée chez lui, il a voulu m’enfermer : volets, porte à clef et verrou, de peur que sa femme et ses enfants ne débarquent. Il n’était pas libertin, mais adultère… Je me suis retrouvée à devoir parlementer pour ne pas être enfermée à double tour chez un inconnu pendant un bon quart d’heures. Chacun de nous campait sur ses positions : il voulait m’enfermer, je ne voulais pas. J’ai accepté qu’il baisse les volets à mi-fenêtre, mais pas qu’il ferme à clef. Compromis trouvé, le jeu a commencé et n’a duré que dix minutes, car il a joui très vite.

11

  1. Pour mon expérience la plus jouissive, je dirai mon mariage (lire l’article). Après être passée devant Monsieur le Maire, nous sommes retournés à l’hôtel de nos noces et je suis allée immédiatement rejoindre le témoin de mon Mari dans sa chambre. Je portais encore la tenue de la cérémonie. Il m’a prise sur ma robe de mariée. J’ai adoré, car c’était transgressif et ce n’était pas une reconstitution. Nous l’avons vraiment fait le jour du mariage. C’était pour moi l’expérience ultime du cuckolding, MrSirban ne pouvait pas être plus cocu qu’à  cet instant. Notre mariage restera à jamais graver comme un moment unique, outre notre union officielle devant le Maire, nous l’avons célébré à notre manière, comme nous le voulions et non comme la société l’impose.

000


N’hésitez pas à me poser vos questions par mail

Chaque mois, dans un article dédié, je répondrai à 5 questions parmi les plus posées. Cela permettra de mieux se connaître autour d’un échange et de questions ouvertes :

mes pratiques, vos doutes sur les risques, mon expérience libertine, le plaisir que j’en tire, mes meilleures ou mes pires expériences, des conseils techniques/pratiques…

[contact-form-7 id= »7085″ title= »Vos questions »]
Partagez !

  8 comments for “[Vos questions] Les réponses d’avril

  1. DarrenUK
    16 avril 2016 at 8 h 58 min

    True, honest, enjoyable.
    I love to read your thoughts and expressive nature of your life with Mr Sirban.
    Two people very much in love and so happy with their life experience together, thank you to answer my little question darling Lilli. Kisses always. xxxxxx

    • Amante Lilli
      17 avril 2016 at 15 h 34 min

      Thank you my Darren to have asked me a question, you were the first and I was very happy ☺
      If we lived less far, I’m sure that we would have already seen. You’re someone that I estimate.
      A lot of kisses ♥♥♥

      • DarrenUK
        24 avril 2016 at 10 h 33 min

        It is a wish for me to meet with you, also my long time friends Elysa and Enrique, and your hubby Mr Sirban, if I spend one day in the happy contact of you all it would be happy time my darling. Thank you always sexy lady xxxxxxx

        • Amante Lilli
          24 avril 2016 at 10 h 55 min

          It will be with pleasure ☺
          If you pass in the French Riviera, don’t hesitate to prevent us, we shall be very happy to meet you around a glass or a good meal.
          Many kisses my Darren, my favorite English ♥

  2. Maitre S
    21 avril 2016 at 6 h 09 min

    Vous me faites plaisir en répondant à mes questions, j’en découvre tous les jours sur vous 2 et je fois dire sur c’est un plaisir de vous découvrir chaque jour un peu plus.
    Effectivement votre rencontre est des plus singulières et vraiment unique. Comme quoi le destin parfois est vraiment bien fait, vous étiez fait l’un pour l’autre et la vie le prouve chaque jour un peu plus.
    Merci de vous dévoiler intimement

    • Amante Lilli
      24 avril 2016 at 10 h 35 min

      C’est avec plaisir ☺ Contente que la réponse t’ait convenu, j’ai essayé d’être claire ^^
      Oui, je pense que le destin a décidé de notre rencontre ce jour-là, car tout nous opposés : géographiquement, MrSirban vivait dans le Sud et moi à Paris ; milieux socio-professionnels très différents ; écart d’âge de 12 ans… Logiquement, nous n’aurions jamais du nous connaître.
      Bisouxxxx ♥

  3. Stéphane
    23 avril 2016 at 14 h 31 min

    Merci pour tes réponse et surtout merci d’avoir sélectionné ma question.
    Tu étais courageuse d’aller à la rencontre d’un inconnu. Lors de cette expérience tu as du flipper
    quand même lorsque tu t’es senti emprisonnée ?
    Bisouxxx

    • Amante Lilli
      24 avril 2016 at 10 h 10 min

      Avec plaisir ☺
      Oui, j’ai bien flippé. J’avais le palpitant à fond. Je ne suis pas sure qu’il s’en soit rendu compte avant que je lui explique que son désir de vouloir m’enfermer était très angoissant et vraiment pas rassurant pour une femme seule. C’est suite à ça qu’il m’a raconté qu’il craignait que sa femme et ses enfants ne débarquent à l’improviste son bureau, nous étions un mercredi après-midi.
      Bisouxxx ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *