[Conseil] Réussir la gorge profonde

gorge profonde, deep throat, gangbang et gorge profonde, libertine et gorge profonde, comment réussir une gorge profonde, quelle technique pour la gorge profonde

Assez régulièrement, lorsque je publie une photo de gorge profonde sur Twitter, on me demande comment réussir cette fellation si singulière. Je vais tenter de vous donner quelques trucs et astuces pour vous aider à réussir la gorge profonde. Patience et volonté seront vos meilleures alliées ! Cette méthode a très bien marché pour moi, mais elle n’est pas brevetée non plus. Il en existe d’autres à tester.


Qu’est-ce qu’une gorge profonde ?
En 1972, le réalisateur Gerard Damiano met en scène une jeune actrice, Linda Lovelace, dans un film intitulé « Gorge Profonde » (le titre original est Deep Throat). Le synopsis est plutôt étrange : une femme ne parvient pas à jouir par voie vaginale, car son clitoris se situe en fait dans sa gorge. Pour connaître l’extase, il lui faudra donc avaler en entier les pénis de ses partenaires afin de stimuler son bouton de plaisir. Le film n’a été tourné qu’en six jours. L’actrice est ensuite devenue une fervente militante féministe et anti-pornographie. Elle explique avoir été violée, forcée pendant le tournage sous la menace d’une arme à feu tenue par son mari à enchaîner les scènes X sous la contrainte. Sa vie n’a pas été un conte de fée, elle est décédée dans un accident de voiture en 2002.

gorge-profonde-deepthroat-linda-lovelace

Une gorge profonde est le fait d’avaler intégralement le pénis de son partenaire jusqu’à la garde, le faisant ainsi pénétrer complètement dans la gorge. En d’autre terme, c’est le fait de gober le pénis du gland au pubis. D’un point de vue physiologique, cette technique empêche de respirer et se fait en apnée : le pénis avalé comprime la trachée et l’air ne peut plus passer par le nez ou par la bouche.

AmanteLilli, ElysaExhib, hotwife, gangbang, deepthroat, gorgeprofonde, libertine, coquine, amatrice, porno amateur,


Ne pas se décourager : tout vient à point à qui sait attendre !

Si vous y arrivez du premier coup, vous êtes vraiment fortiche, car c’est avant tout une technique qui demande patience et entraînement. Il ne faut pas hésiter à essayer et réessayer sans se décourager : votre partenaire de jeu sera votre meilleur outil d’apprentissage ! Pour ma part, il m’a fallu une dizaine de mois avant de parvenir à gober tout un sexe du gland jusqu’au pubis. Et maintenant, je le maintiens en gorge jusqu’à plus d’air et sans haut le coeur. Je ne la pratique que sur des sexes parfaitement épilés : la bouche vient se plaquer contre les bourses et le pubis. Un poil peut vite venir gâcher la fête… et le plaisir.

On peut tous y arriver, il ne faut pas désespérer : je suis petite, j’ai une petite bouche et j’arrive à prendre en gorge des hommes que je ne parviens pas à prendre vaginalement car ils sont trop gros pour mon petit minou. Ce n’est pas une question de taille, c’est juste une question d’entraînement ! J’ai pu avaler un sexe de 23 cm de long et 4.5 cm de large dixit son propriétaire. Il n’a jamais pu me baiser, mais il a pu visiter le tréfonds de ma gorge : Lilli de Profondis. Et ceux que je n’arrive pas à prendre aujourd’hui en gorge profonde, j’y parviendrai sans doute dans quelques années, car je me serai améliorée dans la pratique. C’est une technique d’apprentissage, on progresse avec le temps.

AmanteLilli,bab,qos,pab,bbc,interracial,gangbang,40


Quelques astuces

Messieurs : laissez votre amie gérer la gorge profonde de A à Z au départ et si elle n’y arrive pas, n’appuyez pas comme un bourrin sur l’arrière de sa tête pour que ça rentre coûte que coûte. Ca ne fonctionne pas comme ça ! Des muscles bloquent la gorge et il faut qu’elle apprenne à les débloquer. Si vous forcez alors que les muscles sont bloqués, vous lui ferez mal. Elle doit y aller à son rythme, c’est une technique d’apprentissage qui demande des essais. De plus, la gorge profonde se fait sans pouvoir respirer, le manque d’air est réel. Restez prudents !

  • Débloquer sa gorge en contrôlant ses muscles

Pour arriver à débloquer les muscles fermant l’accès à l’œsophage, il faut reproduire le réflexe de déglutition et maintenir cette zone ouverte en relâchant totalement les muscles de sa gorge. Instinctivement, nos réflexes empêchent tout corps étranger de pénétrer cette partie du corps. Il faut arriver à dompter ses réflexes et seul l’entraînement le permet.

43

  • Identifier les muscles à contrôler pour réussir la gorge profonde

Lorsque vous avez les oreilles bouchées, en avion ou en montagne par exemple, vous changez la pression intérieure pour parvenir à les déboucher. Vous entendez à ce moment une forme de bruit dans vos oreilles. C’est ce mouvement qu’il vous faut apprendre à contrôler et à reproduire tout en empêchant les mouvements réflexes qui ferment l’accès à la gorge. Quand votre gorge est déployée, cela se voit de l’extérieur : ça peut vous aider à identifier la zone à ouvrir pour accéder aux profondeurs !

Votre bouche doit être grande ouverte, un peu comme lors d’un bâillement. D’ailleurs, vous entendez ce fameux bruit dans vos oreilles lorsque vous baillez grâce à la trompe d’Eustache. Attention à vos dents également : pour éviter de griffer votre partenaire avec, abaissez votre menton le plus loin possible. A force d’entraînement, vous désensibiliserez votre gorge à la présence d’un corps étranger -le pénis- et vous parviendrez de mieux en mieux à avaler intégralement le sexe. Au plus vous saliverez, au plus ce sera confortable. C’est souvent les derniers centimètres les plus difficiles, ne vous découragez pas ! Vous y êtes presque !

dt03

  • Monsieur, essayer de contrôler votre bandaison pour débuter

L’idéal pour débuter serait que Monsieur parvienne à contrôler sa bandaison en une demi-molle, c’est plus facile si le sexe n’est pas dur comme du bois au début. Le pénis prendra plus facilement la courbure naturelle de votre gorge s’il n’est pas hyper rigide. Mr Sirban m’a prévenue que tous les hommes n’arrivent pas à contrôler leur bandaison et que ce que je proposais était assez compliqué. Il m’a expliqué que penser à toute autre chose que l’acte permettait de bander moins fort.

  • Faire des fellations en apnée pour s’entraîner

J’ai eu la chance de pouvoir m’exercer sur Mr Sirban, notamment dans la piscine. Faire les fellations en apnée apprend à gérer le manque d’air qu’on ressent lors de la gorge profonde : le pénis obstruant la gorge, ça se pratique sans pouvoir respirer.

  • Avaler ou ne pas avaler : c’est votre choix

Pour ma part, je n’avale jamais d’autres spermes que celui de mon Homme. C’est une question de sécurité sanitaire. Si l’homme jouit en vous en gorge profonde, le sperme s’écoulera directement dans votre œsophage sans passer par la case « bouche ». C’est surprenant, car on le sent s’écouler dans la tuyauterie. J’avais fait un article concernant les maladies transmissibles sexuellement et le SIDA (lire l’article). C’est à vos risques et périls.


La légende urbaine du vomi

La technique est la même que celle utilisée par les avaleurs de sabre, sauf que pour une gorge profonde, il n’est pas nécessaire d’avoir la tête penchée en arrière. Pour commencer, ce sera plus facile, mais après vous n’aurez plus besoin de posture spécifique. Pour les angoissées : la longueur n’est pas la même qu’une épée et vous n’atteindrez jamais votre cardia, ce petit muscle faisant office de clapet entre votre estomac et votre œsophage et qui permet de maintenir les aliments dans l’estomac. Vomir peut arriver, mais ne vous mettez pas cette idée en tête. C’est excessivement rare et vous sentirez vos limites avant que ça ne se produise.

1211Il faut apprendre à gérer les hauts le coeur. Au départ, attendez-vous donc à subir des remontées de bile. A force de pratique, les hauts le coeur arrivent de moins en moins. Par exemple, je ne jeûne jamais avant mes coquineries et gourmande que je suis, je mange du lourd. Très souvent, lorsque je fais mes gorges profondes, j’ai mangé juste avant pizza, pâtes ou hamburger et je n’ai jamais vomi sur qui que ce soit !

17


Les bruits de troll des cavernes en rut

Ah les bruits gutturaux venus tout droit de profondis... un raffinement sans nom ! Concrètement, ces détails ne dégoûtent bien souvent que nous, les filles ! C’est notre côté « Princesse Chochotte » et on n’aime pas trop s’entendre faire des bruits de troll des cavernes en pleine action, là où on aimerait être presque parfaite et hyper sexy.

4140

Lorsque ça m’arrive, je m’excuse en général après les coquineries pour les sons caverneux que j’aie pu produire. Les retours des partenaires sont positifs. Souvent même, c’est eux qui abordent le sujet en me disant qu’ils ont adoré lorsque j’ai fait ces bruits. Les hommes trouvent majoritairement cela excitant, car ils ont l’impression d’avoir eu une plus grande emprise, un plus grand « contrôle » sur leur partenaire. C’est finalement très cérébral, car je ne trouve définitivement pas ça glamour du tout ! Euuuuuuurk !


Les complications techniques

  • Faut choisir : droite, gauche… plutôt centré !

Il y a certains pénis plus compliqués à prendre en gorge profonde. Et là, je vois des hommes se décomposer derrière leur écran en espérant ne pas faire partie des malheureux… Il s’agit des pénis en biais. C’est à dire ceux virant franchement d’un côté ou de l’autre : vers la droite ou la gauche, vers le haut ou le bas. Cela augmente considérablement la largeur à faire entrer du gland à la garde. Physiquement, la gorge est un tube droit, plus ou moins flexible. Parvenir à y faire entrer un corps étranger qui vire de biais est extrêmement difficile voire impossible pour ceux vraiment trop arqués (type maladie de La Peyronie). Si c’est une petite inflexion, ce n’est pas gênant, mais ça rendra la tâche un peu moins facile que pour un sexe bien droit.

  • Les petits maux hivernaux

Lorsqu’on a une angine, pratiquer la gorge profonde accentue la douleur. Le mieux est d’attendre que l’irritation guérisse pour reprendre l’entraînement ou l’amusement ! Personnellement, je continue à pratiquer les gorges profondes quand j’ai mal à la gorge jusqu’à ce que la douleur soit trop intense.

Si vous avez une sinusite, ça ne changera rien au fait que pendant la gorge profonde, vous ne pourrez pas respirer de toute manière. Donc un peu plus, un peu moins… !

Si vous êtes barbouillée ou nauséeuse, évitez la gorge profonde. Ca peut provoquer des hauts le coeur et si vous êtes déjà sensibilisée à ce niveau, ça ne manquera pas de vous incommoder. Cela m’est arrivé cet été au Cap d’Agde. Ayant mal au coeur, j’ai bloqué le muscle permettant d’accéder à la gorge (lire l’article). Vous ne le savez pas encore, mais une fois ce muscle maîtrisé, il se bloque et se débloque à loisirs.

  • Tel l’escargot moyen, vous baverez…

L’hypersalivation conduisant parfois à des filets de bave fait partie intégrante de la pratique et participe à l’excitation. Les gorges profondes ont ce côté un peu trash qui les rend si excitantes. Saliver vous rendra la pratique plus facile, le pénis glissera mieux dans vos profondeurs. N’avaler pas constamment votre salive, une gorge profonde ne se fait pas à sec. Au plus c’est lubrifié, au mieux c’est.

D’ailleurs, Mesdames, optez pour un maquillage waterproof si vous ne voulez pas ressembler à un panda dépressif. La gorge profonde, ça fluidifie. Il y a de grandes chances pour que vos yeux larmoient.

  • Certains n’aiment pas

Au même titre que l’anal, tous les hommes ne raffolent pas de la gorge profonde et vous le comprendrez assez vite ! Certains sont très angoissés à l’idée de voir leur sexe gobé d’un trait. En ciné X, je m’en rends compte quand l’homme vient à moi souriant et bandant et tire une mine déconfite lorsque je l’avale entièrement, débandant dans la foulée. Ca n’arrive pas souvent, mais c’est une possibilité !

  • Entraînement sur gode

Rien ne vaut un vrai sexe pour s’entraîner, mais si vous n’avez aucun mâle galant prêt à vous confier ses attributs pour vos tentatives et essais, vous n’aurez d’autres choix que de vous entraîner sur un gode.

Je vous déconseille de le choisir trop rigide, car votre gorge n’est pas extensible à l’infini, surtout si vous débutez. Le mieux est de choisir un gode réaliste alliant mollesse et souplesse. Veillez à ce que la texture soit douce et soyez raisonnable, un gode de 5 cm de large sera très certainement trop gros !

Le site 69Desirs (100 % gratuit) a testé plusieurs godes réalistes. Vous pourrez vous faire votre opinion en lisant leur avis : visiter leur site. En toute honnêteté, je ne pourrai pas vous conseiller à ce sujet. J’ai exploité Mr Sirban pour expérimenter mes profondeurs et je préfère ne pas vous dire de bêtises.

BGode02


La gorge profonde « forcée »

Elle n’a de « forcée » que le nom : elle est totalement consentie par tout le monde. L’idée est que la femme mette sa gorge à disposition : l’homme se fera directement sucer en gorge profonde en guidant et en maintenant la tête de sa partenaire. Le partenaire « forçant » la femme ne doit pas oublier qu’elle est en apnée. Si elle veut se dégager, il ne faut pas la maintenir de force sous peine de l’étouffer. L’air ne peut pas passer : ni par le nez, ni par la bouche.

1211

Elle est uniquement pour pratiquante aguerrie, car il faut savoir complètement gérer son muscle et le relâcher totalement sur une longue période afin que les hommes puissent entrer directement en gorge profonde lors de la fellation. Il faut avoir appris à gérer les réflexes de contractions et d’expulsion. Ca peut faire très mal si la gorge se contracte au moment où le sexe pénètre virilement la gorge. Testé et désapprouvé !

AmanteLilli-Organisations84-MaitreStefan-GangBang-Slut-Hotwife-Porno-Hot-Sex-12 AmanteLilli-Organisations84-MaitreStefan-GangBang-Slut-Hotwife-Porno-Hot-Sex-13


Vous voilà maintenant prête à découvrir de nouvelles sensations ! Si votre clitoris n’est sans doute pas au fond de votre gorge, la gorge profonde procure un réel plaisir.

sans-titre-7

Personnellement, je me sens particulièrement possédée et pleine lorsque ma gorge est obstruée par un pénis. C’est une excitation très cérébrale, car je déteste l’idée même d’être privée d’oxygène ou d’avoir un objet coincé dans ma gorge. En cela, je ne suis pas différente de vous ! L’essayer, après moult tentatives, c’est l’adopter ! Le plaisir qu’elle procure, à vous comme à votre partenaire, est génial.

sans-titre-10

Ne vous découragez pas et explorez vos profondeurs avec bonheur et gourmandise !


Vous aimez nos sites gratuits, soutenez-nous sur notre Pot Commun


Partagez !